Djazz - Digital Jazz | Malaky Bagdad
1580
post-template-default,single,single-post,postid-1580,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,transparent_content,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Malaky Bagdad

Malaky Bagdad

Extrait de Malaky Bagdad, composition de CK Zana-Rotsy (aka Charles Kely, guitare-chant) et solo d’ordinateur par Marc Chemillier pour le lancement du projet Jazz augmenté à Uzeste le 9 avril 2016.

Captation vidéo de Lanto.

Voir ci-dessous le programme de l’Uzestival et l’article de Sud-Ouest.

Article de Sud Ouest

Vendredi 8 avril 2017, par Stéphanie Seguin

Jazz et technologies

Demain samedi, “Jazz augmenté” est le nouveau-né du programme. Inédit, il revêt un caractère innovant. Trois acteurs seront sur scène: Bernard Lubat au piano, Charles Kely guitariste et chanteur malgache et Marc Chemillier qui dirigera un ordinateur.

Cet agent informatique est équipé du logiciel “ImproteK”. Il engendre des séquences musicales en recombinant des phrases jouées par un musicien et en leur appliquant certaines transformations en temps réel. “ImproteK” est conçu comme un instrument interactif, qui répondra aux sons des artistes sur un son de musique métissée et accords jazz.

“Jazz augmenté”, création artistique entre l’homme et la machine, est issu des travaux de recherche menés en collaboration avec deux laboratoires du CNRS (Ircam et CAMS). Ce processus part en tournée ateliers/concerts à Mayotte et Madagascar du 12 au 22 mai et en concert le 27 mai au Collège de France à Paris dans le cadre du colloque “Art et science, de nouveaux domaines pour l’informatique”.